Depuis quelques jours, le monde du digital est bien en ébullition. Après la sortie du Homepod d’Apple, de YouTube Premium, d’IGTV d’Instagram, faites place à « YouTube Channel membership ». En effet, maintenant que le « YouTube Red » est mort, la plateforme joue un nouveau joker avec  « Channel membership », un programme qui permet aux vidéastes ayant plus de 100 000 abonnés de faire payer leurs fans pour des contenus exclusifs.

YouTube cherche ainsi à pallier aux critiques sur la « démonétisation » de l’année dernière qui a fait des mécontents du côté des créateurs de contenus, mais aussi des annonceurs. Ce nouveau programme offre aux gros contributeurs une opportunité à la fois de gagner de l’argent par la vente directe de marchandises sur le site et la mise en place d’abonnements mensuels payants avec des avantages pour les superfans. Et si Instagram pensait innover avec IGTV, YouTube a mis le paquet double en introduisant un nouveau format de publication de vidéos appelé premières. Il permet aux créateurs de publier un lien fonctionnel avec un compte à rebours jusqu’au moment où leur dernière vidéo est diffusée ; et le visionnage initial du clip sera synchronisé pour tous les spectateurs permettant ainsi une interaction entre les fans et les créateurs.

La société est très confiante avec cette nouveauté qui a déjà fait ses preuves auprès de ceux qui l’ont testée. En témoigne le comédien américain Mike Falzone, qui aurait vu ses revenus tripler en quelques mois d’utilisation.

Avec Channel membership, les téléspectateurs paient un abonnement mensuel de $4,99 pour accéder à des badges uniques, des emoji personnalisés, des messages réservés aux membres et d’autres avantages personnalisés offerts par les créateurs de contenus, telles des diffusions en direct exclusives, des vidéos supplémentaires ou des commentaires… Alors pensez-vous que ce nouveau joker va survivre à toutes les ébullitions digitales ou est-il destiné à périr comme Youtube Red ?