Fin 2017, se dévoilaient les tendances qui doivent révolutionner le monde de l’événementiel en 2018. Sans surprise on doit s’attendre à ce que les nouvelles technologies y soient omniprésentes : reconnaissance faciale, intelligence artificielle, réalité augmentée…

http://www.internetanywhere.fr/tendances-evenementiel-2018/

 

Des tendances que l’on retrouve plus généralement dans cette récente étude TMT portant sur les prédictions des évolutions d’usage, de consommation et de marché du secteur des technologies, médias et télécommunications :

https://www2.deloitte.com/fr/fr/pages/technology-media-and-telecommunications/articles/tmt-predictions.html

 

Cela fait évidemment échos aux mutations de notre société où le digital, les réseaux sociaux et l’ultra connexion ont envahi notre quotidien au point de complétement le transformer… Pour le meilleur et malheureusement aussi pour le pire. Dépendance, enfermement, coupure avec la réalité, course aux « like », disparition de la notion d’intimité, voyeurisme, interpellations incessantes, recherche permanente d’idées pour se différencier et se faire voir… Une appétence que les marques ont bien compris en se mettant à proposer des produits personnalisables permettant d’afficher sa singularité. Autrement dit, des marques pour se démarquer… Des lieux qui s’ajustent également avec des prises et du Wi-Fi pour ne jamais perdre le lien virtuel, des écrans allumés pour garder le monde à l’œil, du son à fond pour prendre le relai des écouteurs et tant pis si on n’arrive plus à s’entendre. De toute façon, essaye-t-on vraiment de se parler… ?

 

Ultra-connectés et pourtant si seuls ; les yeux penchés virtuellement sur le monde mais incapables de se lever vers son voisin. Dans un tel contexte où la vie se vit dans un écran, il n’est pas étonnant d’entendre de plus en plus parler de mouvements vers la déconnexion quasi curative.

 

Alors pour 2018, sans tomber dans un extrême anti-conformiste, souhaitons que l’activité événementielle soit capable d’utiliser cette accélération technologique sans pour autant en devenir esclave et nous faire oublier l’essentiel. La technologie ne doit jamais effacer l’humain et doit servir le plaisir, l’utilité et la création de vrais liens sociaux ancrés dans la vie réelle.

 

Et maintenant que vous avez lu cet article, débranchez et reconnectez vous avec vous-même et la réalité qui vous entoure !