A l’heure de l’hyper sexualité, des selfies à outrance, de la sur-consommation, on pourrait se demander quel combat reste t-il à mener? Sachant que dans la plupart des pays du monde, des lois ont été votées pour l’égalité homme-femme, que l’égalité salariale est un sujet d’actualité et que la protection de la femme est sur toutes les lèvres, on pourrait penser que l’objectif est atteint. Pourtant, force est de constater que le chemin le plus long reste à accomplir.

Bien qu’il y ait eu des avancées sur les droits des femmes, ce sujet reste très sensible. En 2018, les chiffres concernant l’évolution des femmes restent alarmants. Sur 774 millions d’analphabètes dans le monde, 2/3 sont des femmes et ce chiffre n’a pas changé depuis 1990. En France 200,000 femmes se déclarent victimes de violences conjugales chaque année, un chiffre qui augmente considérablement quand on prend en compte le fait que près de 600 millions de femmes vivent dans des pays où la violence conjugale n’est pas un crime.

Aujourd’hui, la journée internationale de lutte pour les droits des femmes tend à évoluer vers une perception unique qui vise à célébrer et renforcer les stéréotypes d’une certaine catégorie de femmes. A travers ce projet, l’agence E&H LAB a voulu rappeler que la norme dominante exclut, alors que la question des droits des femmes concerne toutes les femmes peu importe leur condition physique, leur couleur de peau, leur origine, leur statut social, leur vision…

Hommage au Black Panther
deza-nguembock_hommage-au-black-panther

Ce projet est une célébration de la diversité à travers un hommage à quelques icônes noires.
Deza Nguembock, femme noire, handicapée, entrepreneure, a bien voulu se prêter au jeu. Au cours d’une journée dans une suite de l’hôtel Vendôme Paris, elle s’est glissée avec délicatesse et bonheur dans la peau de quelques femmes noires qui ont marqué leur époque, mais qui surtout ont ouvert la voie pour le respect de la diversité.

Aujourd’hui, on veut montrer que la célébration des avancées des droits des femmes devrait surtout être une occasion d’affirmer haut et fort que toutes les femmes méritent leur chaise à la table.

Deza Nguembock dans la peau de Grace Jones
Icone de la pub et reine du Disco, engagée dans la lutte contre le SIDA
Deza Nguembock dans la peau de Oprah Winfrey
Femme d'influence américaine, oscar pour ses actions humanitaires
Deza Nguembock dans la peau de Iman
Création d'une des premières marques de beauté pour peau noire, porte parole de Child alive
Deza Nguembock dans la peau de Miriam Makeba
chanteuse anti-apartheid, engagée dans la lutte pour la paix et la liberté