Le bien-être : c’est sur ces mots que s’est ouvert ce lundi 12 mars 2018 la semaine d’information sur la santé mentale (http://www.semaine-sante-mentale.fr/sism-2/edition-2018/), événement annuel s’adressant au grand public afin d’ouvrir le débat sur les questions de santé mentale.

Bien-être – Être bien : un droit fondamental dont chacun devrait pouvoir bénéficier à chaque moment de sa vie.

Bien-être – Être bien : un devoir pour chacun d’entre nous de s’assurer que les personnes de notre entourage, proche ou moins proche, personnel ou professionnel, se sentent au mieux.

Deux principes fondamentaux, pourtant bien loin de la réalité pour les personnes souffrant d’un trouble psychique.

Cette année la semaine d’information sur la santé mentale a choisi de mettre l’accent sur la parentalité et l’enfance, rappelant :

  • que les enfants ne sont pas épargnés par les problèmes mentaux (un enfant sur 8 en France !). Une réalité qui affecte aussi profondément l’entourage.
  • que l’arrivée d’un enfant peut engendrer des troubles psychiques maternels.
  • que la question de la parentalité se pose également chez les personnes avec des problèmes de santé mentale, et qu’il convient d’y répondre au mieux.

Des constats qui soulignent que nous sommes tous concernés. Rappelons qu’une personne sur quatre sera touchée par un trouble psychique au cours de sa vie.

Selon l’OMS, la santé mentale est « un état de bien-être dans lequel une personne peut se réaliser, surmonter les tensions normales de la vie, accomplir un travail productif et contribuer à la vie de sa communauté. »

À nous de construire un contexte favorable pour que chacun, quelque soit sa fragilité, puisse être accompagné, aidé, soutenu, compris, accepté et ainsi parvenir à cet état de bien-être. C’est un combat difficile qu’il convient de mener dans l’action mais également dans la sensibilisation car, hélas, le sujet est encore très méconnu et empreint de préjugés, comme en témoigne ce micro-trottoir réalisé par l’agence E&H LAB (www.e-hlab.com) sur les troubles psychiques :