C’est fou comment la technologie est quelque chose de surprenant. Aujourd’hui, il est possible d’organiser des réunions avec des participants à l’autre bout du monde, de faire un voyage New-York-Paris en 7 heures, de suivre en direct le carnaval de Rio de ton ordinateur de travail. Bon ce n’est pas très productif, mais vous n’allez pas dire qu’avec cette température de -3°C vous n’avez pas vous aussi rêvé du soleil de la Caraïbe et de laisser de coté les écharpes et les manteaux ? Bien sûr, pour cette année, il n’est plus question de sauter dans le premier avion pour les Antilles. Mais à l’Agence E&H LAB, on a décidé de vous faire rêver en partageant avec vous nos favoris pour le carnaval 2018 :

photo d'une danseuse lors du Carnaval de Rio

Le carnaval de RIO 

Le carnaval de RIO est sans nul doute parmi le top 3 des carnavals les plus connus au monde. Donc, c’est compréhensible qu’il fasse partie de notre liste. Le Carnaval de Rio est un événement qui transforme la ville en une grande zone de fête, avant le début du Carême du calendrier chrétien. Il tire ses origines du début du 15ème siècle et à l’époque marquait le début de nombreuses fêtes païennes organisées en l’honneur de divers dieux. Le carnaval attire chaque année à Rio de Janeiro plus d’un million de visiteurs qui assistent à des spectacles allant de la fête libre au bal plus sophistiqué. Le carnaval de Rio rime avec Samba. Pendant ces quelques jours, les rues de Rio sont investies par les locaux et les étrangers. Les fanfares, les chars richement décorés, et les costumes sont devenus des éléments indispensables des festivités. Depuis les années 1890, les parades sont organisées dans de nombreux quartiers qui sont maintenant connus sous le nom de blocos, et qui accueillent aujourd’hui les fameuses fêtes de rue de Rio de Janeiro. A Rio, vous avez le choix entre plus de 400 fêtes de rue, aux spectacles des écoles de Samba qui se déroulent au Sambadrome, ou encore assister au bal masqué plus prestigieux de l’hôtel Copacabana où célébrités et personnes riches se côtoient.

Photo du carnaval d'Haïti - Crédit photo Plezi Kanaval
Photo du carnaval d'Haïti - Crédit photo Plezi Kanaval

Le Carnaval d’Haïti 

Le carnaval d’Haïti débute le premier dimanche après le 12 janvier qui marque l’anniversaire du tremblement de terre dévastateur du 12 janvier 2010. Et tout comme pour le Brésil il trouve ses origines dans les fêtes païennes du 15eme siècle. Mais avec l’apport des esclaves, l’occupation américaine et l’évolution de la société haïtienne en général, le carnaval haïtien est aujourd’hui unique en son genre. Pendant les 3 jours gras, riches et pauvres se réunissent dans les rues, sur les chars allégoriques ou les stands pour danser sur les méringues carnavalesques. Le carnaval d’Haïti se déroule dans différentes villes du pays. Mais vous ne voudrez surement pas manquer le Carnaval national de Jacmel qui est connu pour ses mascarades aussi colorées qu’inventives, la proximité de la plage et la possibilité de découvrir des pièces d’art à chaque coin de rue. Le carnaval d’Haïti est l’évènement le plus culturel du pays, de ce fait tous les aspects artistiques se rencontrent : les décorations dans les rues, sur les stands, les costumes, les chars, les rois et reines de carnaval, les meringues qui sortent régulièrement chaque année, les spécialités culinaires. Tout se rencontre pour vous faire vivre une expérience hors du commun.

Photo du carnaval de la Nouvelle Orléans

Le carnaval de la Nouvelle Orleans 

Le carnaval de La nouvelle Orleans ou Mardi-gras en Louisiane est une fête religieuse introduite en Louisiane par les premiers colons Français, à la fin du 17ème siècle. Lors du Carnaval, tout est permis : défilés, bals et galettes des rois marquent la vie quotidienne de la ville. On mange autant de gourmandises possibles parce que toute cette orgie culinaire doit brusquement s’interrompre dès le Mercredi des Cendres à minuit, avec les quarante jours de jeûne du Carême qui s’en suivent. Assister au Carnaval de la Nouvelle-Orléans et à Mardi-Gras en Louisiane, c’est l’occasion de voir de nombreuses parades à thème, de nombreux concerts, l’occasion de tenter de collecter un maximum d’objets lancés par les membres des Krewes (Troupes qui font partie des défilés), de manger des spécialités culinaires et de découvrir cette petite ville de 343.829 habitants qui pour ces 3 jours gras va être décorée selon les couleurs officielles de l’évènement : vert – représentant la foi -, violet – symbolisant la justice – et l’or, évoquant le pouvoir.