Coup de projecteur sur le Groupe Malakoff Médéric un des partenaires de la campagne Piétinons les Préjugés.
 Une interview de Pascal Andrieux, Directeur de l’Action Sociale.
Extrait du 2ème numéro du journal interne de l’agence E&H LAB, Le lien – 2015

 

Au titre de Directeur de l’Action Sociale, quelles ont été vos motivations pour que Malakoff Médéric devienne partenaire de la campagne « Piétinons les Préjugés » ?

L’engagement de Malakoff Médéric en faveur des personnes en situation de handicap est un engagement de longue date qui s’est concrétisé récemment par la création d’une fondation d’entreprise. En matière d’action sociale, notre ambition est de sensibiliser le grand public et contribuer à faire changer le regard de la société sur le handicap. Piétinons les Préjugés s’inscrit parfaitement dans cette démarche, tout en bousculant nos codes de communication.

 

Quels sont les points qui vous ont séduit dans cette campagne ?
Une campagne audacieuse fruit d’une réflexion qui nous a séduit car elle agit sur plusieurs leviers : un graphisme simple et moderne qui retient l’attention, l’utilisation de nouvelles technologies interactives et ludiques, la culture « street art »… Bref une conjugaison de plusieurs ingrédients qui appelle à lire les messages. Le succès de l’installation sur le parvis de l’Hôtel de Ville en novembre dernier l’a prouvé.
Enfin, Piétinons les Préjugés interpelle le grand public sans être dans la provocation. La bonne appropriation de la campagne par le grand public et sa capacité à s’inscrire dans la démarche sociétale de notre groupe permet d’atteindre un juste équilibre entre créativité et respect de la culture d’entreprise. Pour nous, le contrat est rempli.

 

Quel avenir souhaitez vous donner à ce partenariat ?
Prochaine étape : déployer la campagne auprès de nos collaborateurs. Nous espérons impacter dix sites lors de la prochaine SEPH, afin de provoquer une réflexion dans un état d’esprit collectif et fédérateur. C’est en créant une synergie au niveau du groupe que nous pourrons encore davantage faire prendre conscience que le handicap est un réel facteur d’innovation pour le développement de nos activités. Nous comptons sur les nouvelles technologies, notamment l’outil « MashUp » pour une sensibilisation ludique et interactive.
In fine, notre ambition est de consolider l’engagement et le soutien que nous apportons depuis le début afin que Piétinons les Préjugés soit partagée par le plus grand nombre.