Coup de projecteur sur le GROUPE ORANGE, partenaire de la campagne Piétinons les Préjugés.


Une interview de Maryse Droff, alors Directrice Égalité des Chances, du Groupe Orange.

Extrait du 1er numéro du journal interne de l’agence E&H LAB, Le lien – mai 2015

 

Bonjour Maryse, quelle a été votre première motivation pour soutenir la campagne Piétinons les Préjugés ?
J’ai bien conscience qu’Orange a un poids significatif dans le monde de l’égalité des chances et donc un véritable effet d’entraînement et j’ai personnellement une forte appétence à soutenir des projets que je juge innovants, qui conjuguent à la fois réalisme et audace. J’aime suivre et accompagner des projets de A à Z ou tout est à faire et à construire et qui invitent au partage et au croisement des expériences. La campagne que E&H LAB a proposée possède ces caractéristiques et cette singularité.

 

Vous pensez que c’est en lien avec la personnalité de Deza ?
Bien entendu : sa pugnacité, son dynamisme et son approche du handicap sont essentiels : d’abord il n’y a pas de misérabilisme, ensuite l’humour, la beauté et le recul sont au rendez vous, j’ai été immédiatement séduite. C’est cette alchimie qui a permis de créer un effet de rupture positif et qui a convaincu Orange de poursuivre l’aventure, je m’en félicite. La mise en œuvre créative autour du piétinement des préjugés est proche de l’imagination et de l’innovation des saltimbanques, là encore je m’y retrouve

 

Comment voyez vous l’avenir de la campagne au sein du groupe Orange ?
Au delà de son rayonnement sur la région Île-de-France qui est déjà engagé et qui est remarquée par le grand public, c’est le déploiement à l’international et notamment en Afrique que nous visons. Il est essentiel de saisir l’opportunité d’une plate-forme d’échange entre la France et l’étranger avec des croisements de regards et d’expériences qui nous permettront de piétiner tous ensemble les préjugés.