La réalité virtuelle : un outil efficace de sensibilisation aux troubles psychiques

La « réalité virtuelle » renvoie à une technologie informatique simulant la présence physique d’un utilisateur dans un environnement artificiellement généré par des logiciels. Elle produit ainsi une expérience sensorielle artificielle pouvant inclure la vue, le toucher, l’ouïe… et permet aux utilisateurs de vivre une expérience d’immersion dans un monde imaginaire, symbolique ou proche du réel. 

CHAOS, 6ème campagne citoyenne de l’agence E&H LAB, utilise comme levier la réalité virtuelle pour sensibiliser aux troubles psychiques grâce à un voyage émotionnel et informatif dans la tête d’une personne vivant avec un trouble psychique.

Premier RDV à Paris du 3 au 6 octobre, Parvis de la Gare St Lazare.

 

Le storytelling et réalité virtuelle

Une nouvelle manière de raconter les histoires en projetant les utilisateurs dans une expérience qui annule la distance entre l’individu et l’écran. L’utilisateur passe ainsi de spectateur à acteur de l’histoire dans laquelle il est immergé grâce aux casques dont les lentilles se positionnent juste devant les yeux permettant une vision en vue subjective à 360°.

Interactivité, immersion et empathie

L’empathie est cette capacité fondamentale à se mettre dans la peau de l’autre pour ressentir ses émotions et mieux le comprendre. Grâce à la réalité virtuelle, l’immersion dans le quotidien de l’autre devient possible et permet à un individu d’abandonner, le temps de l’expérience, sa propre identité pour épouser celle du personnage incarné dans l’histoire. Des études, notamment celle de l’Université de Stanford*, ont démontré les effets profonds et longs termes dans l’intégration de l’information émotionnelle et la mise en place d’un lien empathique.

Transformer l’expérience virtuelle en action citoyenne

Grâce à la réalité virtuelle, CHAOS transporte le public dans un voyage émotionnel dans le cerveau d’une personne ayant un trouble psychique. Cet univers chaotique, alternant entre noir profond, électricité, lumière, mais aussi accélération, décélération, rythme saccadé et sérénité, caractérise le monde troublé des personnes atteintes de troubles psychiques. L’expérience émotionnelle de CHAOS se prolonge en expérience informative, cette fois, dans le quotidien d’une personne souffrant de dépression, phobie, addiction et bipolarité. Via le casque de réalité virtuelle, les participants sont confrontés aux difficultés que vivent quotidiennement des millions de personnes dans le monde. Ce qui leur permet de mieux se rendre compte des souffrances causées par la maladie et d’améliorer inévitablement leur taux d’empathie pour un mieux vivre-ensemble.

VR et sensibilisation aux troubles psychiques en entreprise

1/3 des Français sont gênés à l’idée de travailler dans la même équipe et de partager un repas avec une personne ayant une maladie psychique**. Et 75% des Français jugent que les personnes concernées par les troubles psychiques vont plus souvent être incomprises et mises à l’écart par leurs collègues de travail***.

Si les troubles psychiques restent un sujet très tabou dans les entreprises en France, c’est probablement aussi par manque d’outils efficaces pour mieux accompagner leur compréhension. Mais grâce à la réalité virtuelle aujourd’hui, le champ des possibles est immense et fortement intéressant dans ses applications concrètes. CHAOS propose un kit de sensibilisation interne via des casques VR pour prendre la parole sur cet enjeu majeur et faciliter la mise en œuvre d’une interaction plus juste.

 

L’installation scénographique grand public CHAOS accueillera les visiteurs du 3 au 6 octobre 2019.

Ne manquez pas ! #XperienceCHAOS

Plus d’infos sur : https://e-hlab.com/portfolio/xperiencechaos/

*Université de Stanford, « Social Neuroscience Laboratory Department »

**Etude Ipsos 2014

***Etude OMS

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •